Concert de l'EPIPHANIE 7 janvier 2018 à Benfeld 

Brigitte (KALT) est comblée. OCOVAS également car elle a réussi ! Indispensable pour le moral, réconfortant après un tel investissement. En 2014, 2015 et 2016 Brigitte avait organisé les marches du cœur de Benfeld, avec ses amis d'AMIEZ et d'OCOVAS. Gigantesque entreprise de logistique pour laquelle il lui a fallu réunir un nombre impressionnant de près de 50 volontaires. Mais la météo n’a pas toujours accompagné la manifestation et la débauche d’énergie a pu mettre à mal sa propre condition physique. Pratiquant de longue date le chant Brigitte a songé que la musique pouvait donner lieu à une action en faveur d’OCOVAS. Elle a réussi à motiver ses collègues, la présidente de la chorale, la chef des chœurs ; elle a pu les persuader d‘exercer leurs talents en faveur d'OCOVAS et de ses objectifs ; bref de chanter pour Ocovas à l’occasion de l’Epiphanie, Le curé de Benfeld a été approché ; il a accepté de mettre gracieusement à disposition l’église Saint-Laurent. Superbe édifice projetant ses racines dans 13 siècles d’histoire.

Le cadre trouvé il restait à le remplir. C'est encore Brigitte qui s'y est collée, armée d'affichettes, de tracts, de mails et d'articles. Et puis c'est le suspense, souvent angoissant tant pour les artistes que pour les organisateurs.

Le dimanche, 7 janvier il faisait froid, humide, maussade et pourtant… l'église entière se remplit par des amoureux de la musique, des chants de Noël, des belles prestations. Monsieur le Curé est là, bien entendu ; le maire de Benfeld également. Le concert, véritable festival est assuré par 70 choristes adultes, 15 chanteurs enfants, accompagnés par quatre musiciens. L’ensemble est parfaitement encadré par leurs dirigeants.

Dans une église à la belle sonorité ample, enveloppante, profonde quel régal ! Répertoire classique de chants religieux ou profanes, jamais démodés, mélodies parfois rythmées par l'assistance, tous les auditeurs ont vécu, ressenti, et vibré au son de mélodies émouvantes ou nostalgiques. Les deux heures de spectacle ont passé, comme dans un rêve et la musique retentissait encore dans les cœurs et les âmes alors que les voix se sont tues. Quel bonheur de remercier les choristes par un buffet, en fin de spectacle. Mais cela également il avait fallu l'organiser. Comment, qui ? Brigitte bien évidemment avec ses amies.

Personnellement je n'ai en rien aidé Brigitte. Quelques lettres, un petit discours introductif… mais devant une église pleine et le sentiment d'avoir participé a l’accomplissement une réussite exceptionnelle. Réussite si nécessaire aux audacieux qui osent entreprendre.

Ce succès populaire a été doublé par un succès financier. En l'absence de tout sponsor, et après avoir défalqué les dépenses et frais qui avaient été réduits à leur plus simple expression le solde positif final est de 2021 € . Brigitte, quoi ajouter de plus ?

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now